Les corps magiques

Éloge du sport


Frédérique Bruyas
lecture Adama Bilorou djembé balafon

Textes de Paul Fournel, Jacques Perret, Roland Barthes, Camilo José Cela, Jean Giono, Jean-Bernard Pouy, Jean Echenoz, …
Musique improvisation pour djembé solo de Adama Bilorou (Burkina Faso)

La pratique du sport conduit bien souvent à un dépassement de soi qui inspire les auteurs. Le corps souffre, l’esprit se tend et puis le corps exulte et l’esprit se libère. L’écriture seule décrit minutieusement ces états limites qui font toute l’intensité du sport.

« Un jour on calculera que, rien qu’en s’entraînant, Émile aura couru trois fois le tour de la Terre. Faire marcher la machine, l’améliorer sans cesse et lui extorquer des résultats, il n’y a que ça qui compte et sans doute est-ce pour ça que, franchement, il n’est pas beau à voir. C’est qu’il se fout de tout le reste. Cette machine est un moteur exceptionnel sur lequel on aurait négligé de monter une carrosserie. Son style n’a pas atteint ni n’atteindra peut-être jamais la perfection, mais Émile sait qu’il n’a pas le temps de s’en occuper : ce seraient trop d’heures perdues au détriment de son endurance et de l’accroissement de ses forces. Donc même si ce n’est pas très joli, il se contente de courir comme ça lui convient le mieux, comme ça le fatigue le moins, c’est tout. » Jean Echenoz

Adam BilorouAdama Bilorou Dembélé
Né au Burkina Faso, Adama Bilorou Dembélé est issu d’une caste de griots. Initié dès son plus jeune âge au Doum, au Djembé, au Balafon et au N’goni, il poursuit sa formation avec plusieurs grands maîtres : Adama Dramé, Mamane Samanké, Toumani Diakité…

Résidant en France depuis 2005, Adama Bilorou Dembélé anime l’association « Fatchin » qui promeut les arts et la culture africaine.
www.adamabilorou.com

 

 

Durée : 1h