Lignes de paix

Écrire contre la guerre


Frédérique Bruyas
lecture – Adrien Frasse-Sombet violoncelle

Textes de Victor Hugo, Gabriel Chevallier, Jean Giono, Henri Barbusse, Henry Miller, Gabriel Chevallier, Allen Ginsberg, …
Musique pour violoncelle solo de Gaspar Cassadò, Thierry Machuel, Georges-Robert Vallée…

Un mode d’existence où la mort règne en maître, voici ce que propose la guerre. Un univers vivant où le cœur et l’esprit de l’homme ont la fluidité d’un fleuve, voilà ce à quoi nous engage la paix. Poème, essai ou roman, autant de formes où la littérature, grande pacificatrice dit oui et encore oui à la paix et non et toujours non à la guerre.

« Ma liberté me suit. Elle est dans ma pensée ; Shakespeare m’est une patrie et Goethe m’en est une autre. Vous pourrez changer l’étiquette que je porte au front, vous ne changerez pas mon cerveau.
Je me fais une patrie avec mes affinités, mes préférences, mes idées, et cela on ne peut me le prendre, et je peux même autour de moi le répandre.
L’homme n’a qu’une patrie qui est la Terre. » Gabriel Chevallier

adrien-frasse-sombetAdrien Frasse-Sombet
Violoncelliste virtuose, Adrien Frasse-Sombet a toujours voulu faire partager sa passion du violoncelle et de la musique instrumentale au public le plus large. Après avoir travaillé avec les plus grands violoncellistes, remporté de nombreux concours et donné d’innombrables concerts, il n’a de cesse de transmettre ses émotions musicales avec l’aide de son instrument, conçu en 1710, à Venise, par Matteo Goffriller. Ce jeune violoncelliste veut briser les frontières qui entourent encore le violoncelle, en allant vers le public dans d’autres lieux d’écoute que les salles de concert ou grâce aux nouveaux moyens de communication. Récemment, il s’est rendu en Chine, dans le cadre des rencontres « France – Chine », invité par Pierre Cardin, membre de l’Institut de France. Il a participé aux émissions d’Eve Ruggieri (Antenne 2), Stéphane Bern (France Inter) et Gaëlle Le Gallic (France Musiques).
http://frassesombet.wix.com/frasse-sombet

 
Durée : 1h

I have a dream (je rêve d’un monde)

Un grand souffle contestataire


Frédérique Bruyas
lecture – René Miller guitare blues chant

Textes de William Burroughs, Walt Whitman, Jack Kerouac, Martin Luther King, Richard Brautigan, Leslie Kaplan, John Dos Passos, …
Musique blues de Chicago, Memphis, Delta, New Orleans, …

Nombreux sont les auteurs comme Jack Kerouac à avoir puisé leur inspiration à l’écoute des musiques rebelles, le blues, le jazz et le rock, pour écrire dans cet intervalle entre ce qui est et ce qui devrait être.

« L’Amérique est un rêve tolérable
Pourvu que vous vous rappeliez que les fourmis
Ont des Amériques et des Russies
Comme les Possédés ont des Amériques    
Et de petites Amériques sont possédées     
Par des mulots bébés dans les champs embrumés
Et elle est nommée après Americus  
Vespucci de l’Italie Ensoleillée » Jack Kerouac

René MillerRené Miller
Musicien louisianais installé à Paris depuis une quinzaine d’années, René Miller chante le Delta Blues avec le talent et l’autorité des premières générations. Il crée au début des années 2000 le René Miller’s Wedding Band. Le groupe commence à jouer dans la rue et devient très vite une des formations les plus dynamiques de Paris.
Pour accompagner la voix de Frédérique Bruyas, René Miller mélange le jazz, le blues, le gospel, le dixieland et même la pop music avec une émotion et une énergie tout droit sorties de Bourbon Street.

 

 

Durée : 1h